Présentation du Sri Lanka

Avec ses centaines de plages au sable blanc ainsi que sa richesse naturelle abondante.

Le Sri Lanka est l’un des paradis tropicaux ultimes de l’Asie.

Vous pouvez aujourd’hui profiter de sa variété de paysages, de sa diversité culturelle ainsi que des vestiges de son histoire millénaire et riche d’influences étrangères.

Sri-Lanka est Le pays d’Asie à visiter absolument.

« Ceylan » devient Sri Lanka en 1972. Situé juste au-dessus de l’équateur, au milieu des eaux douces de l’océan Indien, la réputation légendaire de l’île pour sa beauté naturelle a inspiré un regard presque magique, même pour ceux qui n’ont jamais visité le Sri Lanka.

Son territoire de 66 000 km2  représente  environ 1/10ème de la superficie de la France,

long de 435 km et large de 225 km.

Une population de plus de 22 millions d’habitants dont un tiers est âgé de moins de 15 ans.

Capital: Colombo
Superficie : 65 610 km²
Forme de l’État : République
Devise : Roupie srilankaise

Le Sri Lanka a 2 langues officielles, le cingalais et le tamoul.
La première est prédominante dans la majeure partie du pays puisque 75 % de locuteurs sont cinghalais, pour environ 14 % de tamouls. 10% des Sri Lankais parlent également l’anglais.

Les bouddhistes représentent 70% de la population, les hindous 12%, les musulmans 9%, les chrétiens 7%.

92% des personnes vivant dans le pays sont alphabétisés ce qui signifie que le Sri Lanka a le taux d’alphabétisation le plus élevé dans l’ensemble de l’Asie du Sud.

Sri Lanka présente le plus haut niveau de développement humain (espérance de vie, éducation, niveau de vie)  d’Asie méridionale (0,757), le plaçant à la 73e place mondiale. La fin de la guerre civile a favorisé une croissance économique forte (3,4 % en 2013, 4,8 % en 2015)

Avec plus de 2 millions de visiteurs en 2016, le tourisme confirme son rôle d’activité moteur des services.

La monnaie est la roupie sri lankaise, la conversion est d’environ 1€=160 rs. Cette conversion doit être actualisée.

Parce que le pays a beaucoup de chutes d’eau, la plupart de l’électricité du Sri Lanka est alimenté par l’énergie hydro-alimenté.

4ème producteur mondial derrière la Chine, l’Inde et le Kenya,Sri Lanka est l’un des plus grands exportateurs de thé du monde. 4% du territoire est occupé par des plantations de thé. 20 kg de feuilles sont en moyenne ramassées quotidiennement par chaque cueilleuse.

Sur les sites antiques et les anciens monastères bouddhistes, nous retrouvons l’histoire de la pratique ancestrale d’une médecine ayurvédique naturelle à base de plantes.
Les connaissances vastes et pointues des médecins et des chirurgiens en des temps reculés sont étonnantes.
L’Ayurveda s’est transmise jusqu’à nous ; elle est enseignée à l’Université de Colombo et pratiquée de façon officielle au Sri Lanka.
Près de 2600 plantes au Sri Lanka sont utilisées dans la pharmacie ayurvédique.

Par exemple la cannelle épice originaire de Sri Lanka qui a été découverte par les Egyptiens.

8 sites sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO

Seconde capitale de Sri Lanka après la destruction d’Anuradhapura en 993, Polonnaruwa comprend, à côté des monuments brahmaniques élevés par les Cholas, les restes monumentaux de la fabuleuse cité-jardin créée au XIIe siècle par Parakramabahu le Grand.

Sur les pentes abruptes et au sommet d’un rocher de pierre rouge haut de 180m, le « Rocher du Lion », qui domine la jungle de toutes parts, subsistent les ruines de la citadelle dont le roi parricide Kassyapa (477-495) fit sa capitale. Une série de galeries et d’escaliers qui débouchent dans la gueule d’un lion colossal construit en brique et en plâtre permettent d’accéder au site.

Cette ville sacrée s’est établie autour d’une bouture de l’« arbre de l’éveil », le figuier de Bouddha, dont la bouture fut apportée au IIIe siècle av. J.-C. par Sanghamitta, fondatrice d’un ordre bouddhiste féminin. Anuradhapura, capitale politique et religieuse de Ceylan pendant 1 300 ans, a été abandonnée en 993 à la suite d’invasions. Longtemps ensevelie sous une jungle épaisse, la ville, avec ses palais, ses monastères et autres monuments, est de nouveau accessible dans son site admirable.

Fondée au XVIe siècle par les Portugais, Galle a atteint son apogée au XVIIIe siècle, avant l’arrivée des Britanniques. C’est le meilleur exemple d’une ville fortifiée construite par les Européens en Asie du Sud et du Sud-Est qui illustre l’interaction entre l’architecture européenne et les traditions de l’Asie du Sud.

Ce site sacré du bouddhisme, communément appelé « ville de Senkadagalapura », a été la dernière capitale des rois de Sinhala dont le mécénat a permis à la culture de Dinahala de s’épanouir pendant plus de 2 500 ans, jusqu’à l’occupation de Sri Lanka par les Britanniques en 1815. C’est aussi le site du temple de la Dent du Bouddha, célèbre lieu de pèlerinage.

Haut lieu de pèlerinage de Sri Lanka depuis vingt-deux siècles, ce monastère rupestre, qui contient cinq sanctuaires, est l’ensemble le plus grand et le mieux conservé de temples-cavernes à Sri Lanka. Il est particulièrement remarquable par ses peintures murales bouddhiques couvrant une superficie de 2 100 m2 et par ses 157 statues

Situé dans le sud-ouest de Sri Lanka, le Sinharaja est la dernière zone viable de forêt tropicale humide primaire du pays. Plus de 60 % des arbres sont endémiques et bon nombre d’entre eux sont considérés comme rares. La faune endémique est nombreuse, notamment les oiseaux et 50 % d’espèces de mammifères et de papillons, ainsi que beaucoup de sortes d’insectes, de reptiles et d’amphibiens rares.

Les Hauts plateaux du Sri Lanka sont situés dans le centre-sud de l’île. Le bien comprend l’Aire protégée de Peak Wilderness, le Parc national de Horton Plains et la forêt de conservation des Knuckles. Ces forêts de montagne, qui s’élèvent à plus de 2500 m au-dessus du niveau moyen de la mer, abritent une variété de flore et de faune extraordinaire, notamment plusieurs espèces en danger comme le semnopithèque à face pourpre, le loris grêle de Horton Plains et le léopard du Sri Lanka. La région est considérée comme un point chaud de la biodiversité du Sri Lanka.

Textes et images de Unesco

Bien que le cricket soit le sport le plus populaire au Sri Lanka, le sport national du pays est, en fait, le volley – ball.

Vivez Ceylan

  • Ceylan, aujourd’hui Sri Lanka « île resplendissante » est comme une Perle à l’Oreille de l’Asie…Une île enchantée comme l’a décrite Marco Polo : « La plus belle île du monde »
  • Ceylan, c’est une culture millénaire et la splendeur des sites dont huit inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco.
  • Ceylan, c’est un paradis où se concentrent  des couleurs intenses, des senteurs d’épices, des parfums sublimes, des sensations subtiles qui créent des émotions éternelles.
  • Ceylan, c’est l’eau, la terre et la nature qui s’unissent pour vous offrir un nectar unique de paysages multiples.
  • Ceylan, c’est l’harmonie du cycle des saisons qui fait pousser le thé et le riz au rythme du temps retrouvé.
  • Ceylan, c’est la faune vivace, des éléphants et des tortues de mer au cœur de la vie.
  • Ceylan, c’est la tradition des arts authentiques du bien-être, l’ayurvédique , les plantes  médicinales et les huiles essentielles qui révèlent vos sens.
  • Ceylan, c’est un sourire. Le sourire des gens. Un sourire vrai qui vous caresse  par sa chaleur et sa bienveillance.
  • Ceylan infuse en vous de la première à la dernière gorgée et bien au-delà…
  • Laissez-vous transporter, Ceylan s’offre à vous pour vous faire découvrir votre véritable nature!

Pourquoi choisirle Sri Lanka ?

Cliquez sur les phrases et découvrez les bonnes raisons pour venir au Sri Lanka

Le sourire

« Ayubowan » est le salut traditionnel en cingalais qui signifie « Puissiez vous vivre longtemps ».Les paumes jointes et un léger penchement de tête l’accompagnent. « Ayubowan » est un doux geste de bienvenue et de respect au Sri Lanka. Il est probable que vous soyez accueillis de cette façon, partout où vous voyagez dans toute l’île. Les Sri Lankais cultivent le sens de l’hospitalité et de l’accueil. Laissez-vous surprendre par tous ces sourires de bienvenu !

Un environnement incroyable

Sri Lanka offre une diversité de paysages étonnants. Il est possible de passer des champs de riz vert brillant aux longues plages ensoleillées, des villes historiques aux petits villages animés, des régions désertiques à la faune sauvage, des jungles tropicales aux plantations de thé des régions montagneuses. C’est une mosaïque changeante en quelques instants seulement. Vous serez subjugués !

Une vie sauvage préservée

Le plus grand des éléphants d’Asie et animal sacré, des singes, des léopards, des serpents, des lézards, des centaines d’espèces d’oiseaux aquatiques et des oiseaux de rivages, des tortues, de nombreux cétacés se côtoient dans les sanctuaires naturels, les réserves des parcs nationaux et au large de l’île. Passionnés de photographie, de snorkeling, de plongée ou de belles ballades, préparez-vous, vous en aurez plein les yeux !

Une culture millénaire

L’histoire du Sri Lanka s’étend sur plus de 2500 ans. L’île regorge de trésors archéologiques, de temples et de sites exceptionnels. Le triangle culturel, les nombreux sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO et les différentes cultures vous transmettent leurs messages par delà les âges !

Des activités pour tout le monde

Pour tous les goûts, pour les petits et pour les grands !

Les plages sri lankaises sont l’un des atouts majeurs du pays. Les passionnés de baignades, de surf, de planche à voile et de kitesurf pourront se donner à cœur joie ! Si vous êtes plutôt randonnées pédestres et trekking, la nature vous offre des points de vue à couper le souffle. Pratiquez snorkeling et plongée dans le respect de l’environnement.

Sur les rapides de Kitulgala vous pourrez vous adonner au Rafting. Vivez des balades en train entre montagnes et plantations de thé. Admirez la biodiversité  lors d’un safari en jeep dans un parc national protégé. Immergez-vous à bord de tuk tuk pour des trajets remplis de gaité!

Vous pouvez compter sur nous pour vous faire vivre des émotions uniques.

Un climat tropical maritime

Le Sri Lanka est béni avec d’excellentes conditions météorologiques et une température constante d’environ 30 degrés. Vous pouvez visiter Sri Lanka toute l’année en fonction des 2 moussons Yala et Maha. Et choisir le circuit qui vous convient parfaitement !

Une cuisine couleur épices

La cuisine Sri Lankaise est tout simplement délicieuse. Le riz y a une place centrale et les épices et les condiments aux saveurs infinies : safran, cannelle, coco, coriandre, cardamome …

Si vous souhaitez manger moins épicé, précisez simplement « No spice » !

Les fruits frais, bananes, mangues, les légumes du marché stimuleront vos papilles !

Le Lâcher-prise

Sri Lanka est un pays à part dans l’océan indien. C’est une île Paradis où vous vivez l’instant présent.

Vous êtes dans un dépaysement total et vous prenez conscience de chaque instant de votre voyage.

Un massage ayurvédique vous permettra de lâcher prise dans les meilleures conditions.

Nous mettrons tout en œuvre pour que vous viviez des moments uniques rien qu’à vous.

Quand partir au Sri Lanka ?

En réalité, Il fait toujours beau quelque part au Sri Lanka tout au long de l’année. Vous pouvez découvrir le pays à n’importe quel moment de l’année !

A Sri Lanka, il y a deux saisons : Maha correspond à la petite mousson du nord-est de décembre à mars et Yala à celle du sud-ouest de mai à fin août. La saison sèche y est agréable de décembre à avril sur les côtes ouest et sud et de mai à septembre sur les côtes est.

C’est la théorie car comme partout dans le monde le climat n’est plus prévisible et il répond au même dérèglement que partout ailleurs. Par exemple, il y a des années que la petite mousson ne se produit pas. Le climat peut réserver des surprises. Cela fait partie des circonstances et des éléments que nous ne pouvons pas maitriser.

Il ne pleut jamais toute la journée. Les jours de mousson, il tombe des pluies denses régulièrement suivies d’un très beau soleil. Ce climat contrasté règne en mode alternatif. Les orages laissent la place à de belles journées ensoleillées.

En vérité, la mousson n’est pas une catastrophe. Elle permet de cultiver le riz, le thé et bien d’autres aliments de base dans la cuisine Sri Lankaise. Et puis, le soleil et la pluie œuvrent de concert pour donner à l’île des paysages d’une beauté exceptionnelle et une végétation aux nuances de verts infinies !

Ce qui est sûr c’est que Sri Lanka bénéficie d’un climat tropical maritime. Il fait chaud avec une température moyenne de 27° sur le littoral qui peut descendre surtout la nuit en zone d’altitude comme à Nuwara Eliya, la ville la plus fraiche du pays. Les courants marins y sont forts et la température de l’eau avoisine aussi  les 27°.

Les touristes sont un peu moins nombreux en mai et juin et c’est aussi une période où les billets d’avion sont plus avantageux…

La cuisine au Sri Lanka

La cuisine Sri-Lankaise est un tourbillon de saveurs.

C’est une farandole de fruits et légumes, de poissons et de gambas à la fraicheur naturelle.

Elle offre une abondance de recettes inspirées par le riz, la noix de coco et un éventail d’épices produits sur l’île depuis des siècles.

Les influences culturelles, les parfums et saveurs ont nourries la cuisine Sri-Lankaise au fil du temps.

Elle est aujourd’hui une gastronomie authentique tirée des richesses de sa nature.

Et si vous veniez découvrir cette cuisine de caractère !

Et si vous preniez un cours de cuisine avec  éveillez vos papilles, ressentez toutes les vibrations du Sri Lanka !

Quelques recettes

Aluwa

Aluwa

Aluwa est une pâtisserie sucré, spécialement pour les évènements et en période de Nouvel An cinghalais et tamoul.

Kiribath

Kiribath

Le riz au lait ou Kiribath est un plat festif traditionnel sri-lankais à base de riz. C’est le plat typique servi à la nouvelle année

Saw Dodol

saw dodol

Appelé indifféremment Saw Dodol ou Welithalapa selon la région, c’est une petite pâtisserie typique en période de Nouvel An cinghalais et tamoul au Sri Lanka.

Découvrez les festivités tout au long de l'année

Les nombreuses fêtes du calendrier sri lankais illustrent la pluralité religieuse de l’île. Sri Lanka est une île de tolérance où les communautés religieuses  bouddhistes, hindoues, musulmanes ou chrétiennes se côtoient en bonne intelligence. Les fêtes de presque toutes les religions y sont célébrées. Vous pourrez assister à une célébration ou à une procession lors des nombreux jours de fête. C’est l’un des pays au monde qui compte le plus de jours fériés ! Les jours de pleine lune, les Poya Days, sont par tradition fériés. Les bouddhistes se rendent dans les temples. Des plateaux chargés de fleurs et de nourriture sont déposés en offrande. On allume des petites lampes à huile qui symbolisent la sagesse et on brûle de l’encens en signe de pureté.

Chaque année, le Nouvel An traditionnel, est fêté entre le 12 et 15 avril. Il inaugure le cycle des fêtes qui rythme chaque mois du calendrier lunaire.

Nous avons listé les principales fêtes. Les dates des fêtes religieuses dépendent du calendrier lunaire et peuvent varier d’une année à l’autre. Ce sont autant d’occasions de faire la fête tout au long de l’année.

Tamil Day Pongal Thai-Habituellement le 14 janvier. Fête tamoule, c’est l’une des principales fêtes religieuse du calendrier hindou. C’est la fête des moissons et de l’abondance. Du riz et des fruits sont offerts aux dieux pour leur rendre grâce et pour s’assurer de bonnes récoltes. Les maisons sont entièrement nettoyées et décorées, les animaux de la ferme et les vaches en particulier sont lavés et mis à l’honneur. Les visiteurs sont reçus avec un repas de fête.

Duruthu Full Moon Day Poya-Célèbre la première visite de Bouddha au Sri Lanka. Le temple historique de Kelaniya Raja Maha, à 10 km au nord de Colombo, organise une grande célébration pour commémorer cet anniversaire.

Fête Nationale-Le 4 février est jour de fête nationale, jour de l’Indépendance du Sri Lanka. Défilé militaire à Colombo.

Navam Full Moon Day Poya-A la mémoire des deux disciples de Bouddha mais aussi le premier conseil bouddhiste tenue après le décès du Bouddha. A cette occasion, une procession a lieux sur les rives du Gangaramaya  à Colombo.

Maha Shivastri-Fête hindou organisée pour la célébration de Shiva et est censé être son jour préféré.

Nouvel An-Fête cinghalaise et tamoule. Elle est célébrée entre les 12 et 15 avril. Les maisons sont nettoyées, on revêt des vêtements neufs et le riz au lait, le kiribath en cingalais, est préparé dans des plats neufs pour toute la famille. Toutes les réjouissances se font sous le signe de l’hospitalité.

Bak Full Moon Day Poya-Célèbre la deuxième visite de Bouddha au Sri Lanka pour faire la paix entre deux belligérants chefs locaux. Cette lune marque la fin de la période de pèlerinage à Adam’s Peak qui débute en décembre.

1 mai-May Day,Fête du travail

Vesak Poya Day– L’une des plus grandes fêtes bouddhistes. Elle célèbre la vie de Bouddha, sa naissance, son illumination et sa mort. Il a lieu un jour de Poya. Cette fête rappelle la compassion due à toutes les créatures vivantes. C’est aussi une fête colorée, qui égaye les rues et les maisons de superbes lanternes de papier fait main et de fabuleuses illuminations. Cette fête donne lieu également à l’installation de stands dans les rues proposant gratuitement des repas et boissons aux passants (Dansala).

Poson Poya Day-Ce jour de Poya célèbre l’arrivée du Bouddhisme au Sri Lanka. Les festivités ont lieu principalement à Mihintale et à Anuradhapura, l’ancienne capitale, vers laquelle convergent les pèlerins.

Esala Poya-Esala (habituellement en juillet/août) marque traditionnellement le début des grandes processions. Pour les Bouddhistes, la pleine lune d’Esala est un jour de poya important car il commémore l’anniversaire du premier sermon de Bouddha au cours de l’ère préchrétienne, qui servit de base à l’enseignement du bouddhisme. De nombreuses fêtes marquent l’événement à travers le pays. En particulier à Kandy où l’on célèbre la relique de la Dent. Elle est exposée à dos d’éléphant à travers la ville. Des milliers de fidèles affluent pour voir les danseurs traditionnels et les musiciens accompagner la relique(Perahera). Le soir de la pleine lune, la fête atteint son apogée. Jusqu’à cent éléphants défilent ensemble dont beaucoup sont « ornés ».Les célébrations durent plusieurs jours et sont très renommées dans toute l’île.

Id-Ul-Fitr -Fin du Ramadan –La fête de la rupture du jeûne est une fête religieuse islamique célébrant la fin des 29 et 30 jours de jeûne

Nikini Full Moon Day Poya-Célèbre la fin de Kandy Esala Perahera

Vel –Fête hindou qui se déroule dans les rues de Colombo et à Jaffna. Processions et actes de pénitences. Des stands regorgeant de fruits, cannes à sucre, objets artisanaux et autres souvenirs accueillent les spectateurs tout au long du trajet.

Id-Ul-Alha-Adha est une fête islamique mondiale de trois jours avec des pèlerinages à La Mecque

Deepavali – Fête hindoue des lumières, célébrée habituellement en novembre en hommage à la victoire du bien contre le mal tous deux symbolisés dans le récit d’une ancienne guerre par le dieu Siva et des démons malfaisants. Les temples hindous organisent à cette occasion des cérémonies religieuses (pooja), les maisons sont éclairées de lampes à huile on prépare des repas végétariens et l’on porte de nouveaux vêtements.

Adam’s Peak-La saison des pèlerinages s’ouvre avec la poya de décembre et s’étend jusqu’en avril/mai au moment de Vesak . Si le cœur vous en dit, vous pouvez gravir les 5200 marches de Sri Pada , baigné par la ferveur des fidèles. Commencez votre ascension vers 2 heures du matin pour assister au sublime lever du soleil au sommet!

Unduvap Poya- Ce jour de pleine lune commémore Sangamitta, qui apporta d’Inde une bouture de l’arbre sacré de la Bodhi à Anuradhapura en 288 av. J.-C. L’arbre qui en provient, le Sri Maha Bodhi, est considéré comme le plus vieux au monde. Les cérémonies attirent des milliers de participants.

Noël- Le jour de Noël est célébré de façon traditionnelle au Sri Lanka. La saison festive débute au milieu du mois de décembre par les soldes de Noël et la décoration et l’illumination des magasins et des rues de la ville. Des messes de minuit sont organisées dans les églises, où l’on chante des chants de Noël. Les fêtes catholiques les plus importantes se tiennent à Madhu, lieu de pèlerinage (dans la région centre-nord du pays) en juillet, à St Anne à Talawila (près de Puttalam dans la province nord-ouest) en mars et juillet et à Duwa près de Negombo.

Guide de voyage pour le Sri Lanka

A votre arrivée à Sri Lanka, vous devez être muni d’un passeport d’une durée de validité d’au moins 6 mois après la date d’entrée, d’un billet retour et de justificatifs de ressources pour la durée de votre séjour.

Depuis le 15 janvier, les mineurs faisant un voyage à l’étranger sans être accompagnés par l’un de leurs parents doivent se prévaloir d’une autorisation parentale. Il doit présenter les documents suivants :

  • Passeport d’une durée de validité d’au moins 6 mois après la date retour.
  • Visa ETA
  • Photocopie d’une pièce d’identité du parent donnant l’autorisation (Carte d’identité ou passeport)
  • Formulaire d’autorisation Cerfa n° 15646*01 de sortie de territoire signé par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale

Les ressortissants de l’Union européenne, de Suisse et du Canada doivent solliciter au préalable une autorisation de voyage : l’ETA.

Cette Electronic Travel Autorisation est à demander en ligne sur le site www.eta.gov.lk. Elle est obligatoire et coûte 35USD.

Entrez le numéro de passeport présent sur la page de votre photo. Ne rentrez pas le numéro situé sur la première page quand vous ouvrez le passeport, car il contient une lettre en plus.

Une fois votre demande d’ETA traitée par les autorités sri-lankaises, vous recevrez sous 72 heures environ la confirmation d’ETA par mail. En principe, l’acceptation de votre demande étant enregistrée dans la base informatique de la police sri-lankaise des frontières, vous n’aurez aucun document à produire à l’entrée du pays, hormis votre passeport. Imprimez tout de même le courriel le cas échéant. L’ETA est valable 30 jours, et vous devez avoir sur vous un billet de retour.

L’ETA peut être prolongé sur place pour un séjour de 90 jours maximum à partir de la date de la première entrée.

Aucun vaccin n’est exigé des personnes entrant à Sri Lanka.

Toutefois, assurez-vous que les vaccins pratiqués couramment dans les pays occidentaux (tétanos, diphtérie, poliomyélite, typhoïde) sont encore valables. Vaccins hépatite A et B et contre l’encéphalite japonaise également recommandés si vous envisagez un séjour prolongé au fin fond des campagnes.

Ces indications ne dispensent pas d’une consultation chez votre médecin avant le départ

Pour votre sérénité, nous avons sélectionné en partenariat avec Chapka Assurances des assurances spécialement conçue pour le voyage sur mesure. Elles offrent  l’une des meilleures couvertures qui soit au regard des cartes CB, visas et autres.  Pour plus d’informations lien.

Votre contrat doit être souscrit lors de l’achat de votre séjour ou au maximum dans les 48h suivant l’achat de votre séjour.

Tout visiteur portant un tatouage, permanent et visible, à son arrivée à Sri Lanka, représentant le Bouddha ou tout autre symbole du bouddhisme, s’expose à une arrestation, un éventuel emprisonnement et une expulsion.

A Sri-Lanka, il fait chaud et humide. Soyez simple et pratique. Emportez shorts et T-shirts que vous pouvez porter presque partout.
Les maillots de bains ne sont appropriés que sur les plages.

Prévoyez de quoi vous couvrir les épaules comme un foulard ainsi qu’une jupe longue, un sarong ou un pantalon pour entrer dans les temples. Ces vêtements vous serviront aussi pour protéger bras et jambes des piqûres de moustiques le soir. Des vêtements blancs ou de couleurs claires sont à privilégier pour les temples. Les sandales conviennent en toutes circonstances et s’enlèvent facilement dans les lieux sacrés.

Des chaussures fermées pour les marches et excursions. En cas de pluie, une veste ou un poncho imperméable vous rendra service, de même une petite laine si vous séjournez dans les montagnes tempérées. Prévoyez une lampe de poche et un stylo à bille jetable qui vous servira à neutraliser le troisième orifice des prises électriques. Et bien sûr vos lunettes de soleil, un anti-moustiques et de la crème solaire !

Vous bénéficiez de nombreuses liaisons aériennes depuis l’Europe.  Bâle-Mulhouse, Paris, Francfort, Amsterdam ou Londres desservent régulièrement Colombo. Peu assurent des liaisons directes d’environ 11 heures de vol nécessaires pour couvrir plus de 8000km. 1 ou 2 escales vous permettront de vous dégourdir un peu.

Le décalage horaire est de 4h30 avec la France (3h30 en été). Quand il est midi à Colombo, il est 7h30 du matin à Paris en hiver (8h30 en été).

Vous bénéficiez de l’assistance de votre expert voyage francophone 7j/7 et 24h/24 durant tout le séjour.

Notez également les coordonnées de l’Ambassade de France au Sri Lanka

89, Rosmead Place 7 Colombo

Tel : +94 11 263 94 00

En cas d’urgence : +94 11 26 39 410

Courriel : contact@ambafrance-lk.org

Site Web : https://lk.ambafrance.org/

Le salaire moyen est d’environ 200€ par mois voire moins pour les cueilleuses des plantations de thé.

Le niveau de vie n’est pas le même que dans un pays occidental.

C’est pourquoi nous vous encourageons à privilégier l’économie locale. Les petites boutiques plutôt que les duty free des aéroports par exemple.

La monnaie est la roupie sri-lankaise la conversion est d’environ 1€=160 LKR.

Le change peut se faire dès l’aéroport à Colombo ou dans toutes les villes.

Vous pouvez utiliser les cartes bancaires dans la plupart des zones touristiques, même s’Il est préférable de payer en espèces dans les restaurants et petites boutiques.

Le pourboire est une pratique traditionnelle. Le pourboire est une sorte de récompense, de remerciement, à quelqu’un qui vous a fourni un service et que vous avez payé. Même s’il n’est pas obligatoire, la pratique est systématique. Elle souligne votre contentement et se donne avec plaisir. Le pourboire se donne avec mesure, ni trop ni trop peu. L’usage est de donner un pourboire  à votre guide et à votre chauffeur.

C’est un geste qui marque votre satisfaction à la fin de votre voyage.

Et environ  100 Rs pour les porteurs dans les hôtels ou les serveurs dans les restaurants.

Plus généralement, il représente 10% du montant payé.

Prendre le volant à Sri Lanka est une aventure à part entière !

Il faut slalomer entre les tuk-tuk et accepter les bus qui sont les vrais maîtres des rues. Ajoutez à cela les piétons, les vélos, les chiens, les vaches…Et la conduite à gauche !

C’est aussi pour cette question de sécurité que nos circuits et excursions se font en accompagnement d’un chauffeur dédié et d’un guide !

Courant alternatif 220-240 V. Il existe 2 types de prises murales. Pour un d’entre eux (fiches de section rectangulaire) un adaptateur est indispensable. Pour l’autre, la pointe d’un stylo-bille ou d’un crayon suffira à appuyer dans l’orifice supérieur de la prise pour brancher son appareil. C’est sans danger. L’opération terminée, on retire le stylo et… ça marche. Prévoyez une lampe de poche.

Beaucoup de Sri Lankais parlent anglais surtout dans les zones touristiques. Nos guides locaux vous permettront de franchir toutes les barrières !

Le Sri Lanka saura stimuler vos papilles. L’alimentation est à l’image de la nature généreuse du pays.
Du poisson de l’océan, des fruits et légumes tels le Jack Fruit, plus grand fruit comestible au monde, les mangues, les avocats, les papayes et, bien entendu, le cocotier qui, avec l’huile et le copra, fournit le lait de coco, composante essentielle de la cuisine sri-lankaise. Royaume des épices, le Sri Lanka en use largement, leur harmonieuse combinaison résultant de préférences personnelles.

Goutez au rice and curry qui fait figure de plat national. Les curry sri-lankais ont la réputation d’être fortement épicés. Mais vous pouvez demander que vos plats en soient allégés. Découvrez aussi les plats locaux comme le papadam, petite  galette ou le hopper,fine crêpe qui peut être garnie d’un œuf.

Vous ne résisterez pas au délicieux curd, yaourt au lait de bufflonne, que l’on dégustera avec du sirop de palmier (kitul).

La boisson habituelle est le thé, mais laissez vous désaltérer par la mythique Ginger Beer !

Conseils de voyage

Pour nous, le voyage est synonyme de plaisir, de découverte et de surprises !

C’est pourquoi nous n’avons pas édicté de code de conduite ou de charte éthique, qui nous paraissent rigides et parfois en contradiction l’esprit du voyage.

Nous souhaitons placer votre voyage sous les signes de la joie et de l’ouverture !

C’est pour cette raison que nous vous apportons quelques conseils, basés sur le bon sens et le respect.

  • Ne vous encombrez pas trop, n’emportez que l’essentiel avec vous, voyagez léger. C’est le meilleur moyen de soulager votre esprit.
  • Adoptez des gestes simples lors des visites : évitez de laisser des déchets derrière vous et déposez les dans les poubelles ou ramenez-les avec vous.
  • Economisez les ressources naturelles comme l’eau ou l’électricité.
  • Evitez de dégrader les sites culturels : ne touchez pas les statues, ne déplacez pas les pierres ou les objets.
  • En snorkeling ou en plongée, abstenez-vous absolument de toucher les massifs coralliens, des organismes vivants et fragiles.
  • En balade ou en safari, observez la faune à distance, ne sortez pas des sentiers et limitez le piétinement. Renoncez à cueillir des fleurs rares ou des fossiles. Ne nourrissez pas les animaux sauvages.
  • Sur les lieux de culte, il convient d’adopter une attitude respectueuse : Ne pas parles fort, ne pas prendre de photos à tout-va. Ne pas toucher les statues et objets de culte et n’en plaisantez pas. Ne jamais dépasser de l’épaule celle d’un moine ou d’un prêtre : Il faut toujours se tenir plus bas que lui.
  • Déchaussez-vous systématiquement dans tous les sites sacrés de toutes les confessions. Epaules et genoux doivent être couverts, sauf dans les temples hindous où les hommes enlèveront leur chemise. Gardez à portée de main un paréo ou un sari. Des vêtements blancs ou de couleurs claires sont conseillés. Les hommes sont tête nue, sauf dans les mosquées. Les femmes peuvent garder la tête couverte partout. Dans les temples bouddhistes ou hindous, on tourne dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Ne vous faites jamais prendre en photo ou une vidéo devant un bouddha en lui tournant le dos.
  • Ne photographiez pas un moine sans lui avoir demandé l’autorisation. Cela vaut également pour la population.
  • De manière générale, les relations hommes-femmes en société sont plutôt formelles et dictées par la réserve. Evitez toute démonstration sentimentale lorsque vous êtes en couple.
  • Ne portez pas de tenues vestimentaires négligées ou qui pourraient jugées indécentes. Soyez discrets sur vos tatouages en particulier ceux représentant Bouddha qui peuvent amener à votre emprisonnement.
  • Respectez l’interdiction de fumer dans la rue, dans tous les espaces publics : temples, salles fermées, restaurants…
  • Quand on vous invite à diner, ne venez pas les mains vides. Apportez en cadeau des jouets pour les enfants ou une pâtisserie. La tradition veut que l’invité soit servi royalement. S’il n’y a pas de couverts, il vous faudra manger avec les doigts de la main droite uniquement.
  • Goutez à tout ce que vous offre la nature sri-lankaise. Privilégiez les petits producteurs locaux sur les marchés et soutenez l’économie locale.
  • Gardez votre calme et votre sourire. Il est impoli de hausser le ton ou de s’énerver comme dans la plupart des pays d’Asie. Tachez de rester calme, nous saurons vous accompagner en toutes circonstances !